LA PISCINE BIOCLIMATIQUE by PHOSPHORIS

Architecture Bioclimatique et Consommation Responsable d’Energie dans les centres aquatiques

PRODUCTION D’ÉNERGIES

  • Déshumidification thermodynamique : recours à une machine à absorption à réchauffage indirect pour déshumidifier en principal.
  • Free chilling (ou refroidissement naturel) : mise à profit de la différence de température extérieure/intérieure et de l’eau rejetée, pour déshumidifier en appoint.
  • Valorisation de la « chaleur de réjection » provenant de la machine: permet de chauffer la piscine, l’eau des douches et l’eau des bassins.
    → Gain d’énergie calorifique dépassant 50%.
  • Etude d’approvisionnement pour choisir la ressource énergétique la plus adaptée au contexte locale de la piscine.
Phosphoris, bureau d’études spécialiste de la Piscine et Amo Piscine
Centre Aquatique « le Dôme » à Vincennes

En tant qu’AMO Piscine, le bureau d’études PHOSPHORIS vous conseille et vous accompagne dans la mise en place d’une stratégie énergétique efficiente pour votre centre aquatique: contactez nos équipes.

Consultez également le livre d’Alain GARNIER, «  Concevoir et construire des piscines publiques basse consommation d’énergie et d’eau »,  Comment réaliser des piscines à basse consommation d’énergie ? disponible ici.

Alors que le Centre Aquatique est l’un des bâtiments les plus énergivores, aucune réglementation ne limite ses consommations. En tant que bureau d’études spécialiste de la Piscine, les équipes de PHOSPHORIS ont pourtant développé des solutions pour la rendre passive.
Centre Aquatique de Saint Bonnet en Champsaur – Jean Pierre MARCHAND Architecte 

ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE

  • La piscine passive doit recevoir un maximum d’ensoleillement,
  • Une forte isolation et étanchéité à l’air permettant de réduire la condensation et de pouvoir mettre en place un système performant n’intervenant qu’aux moments opportuns,
  • Une toiture transparente en Texlon (composée de coussins gonflables, eux-mêmes composés de 3 ou 4 couches d’ETFE).

Résultats

  • La consommation d’énergie thermique est divisée par 2.
  • La consommation d’énergie électrique est diminuée de 30% et on peut aussi produire une partie de l’électricité grâce à la toiture transparente.
  • Le confort de l’air et de l’eau est meilleur dans les hall et les bassins.
  • La consommation d’eau « tout usage » dans les piscines peut être divisée par 2.
  • Le confort olfactif est meilleur, la désinfection étant faite en partie grâce à l’ozone.
  • Pour la collectivité, cela permet l’optimisation des charges et coûts et une meilleure conservation des bâtiments dans le temps.
  • La solution packagée destinée aux petites piscines permet de réduire jusqu’à 4 fois le temps des travaux, tout en étant moins chère et plus performante.

Le bureau d’études Piscine de PHOSPHORIS a d’ailleurs été récompensé pour ses innovations par le Trophée Innovation FIMBACTE en 2015.