L’année 2020 aura été pour PHOSPHORIS une année pivot dans son histoire.

Quelques mots du Président :

Éric AUBSPIN

Président du Groupe PHOSPHORIS

Pour mémoire, le projet d’Entreprise élaboré en 2013 et commencé opérationnellement entre 2014 et 2015 avait pour objectif de créer une société d’Ingénierie et de services associés, spécialisée dans l’Efficience énergétique et la Qualité de l’Air. Ce projet appelé PHOSPHORIS 2020 devait voir émerger une société experte sur ses deux métiers avec une ambition forte : Exporter à travers le Monde cette ingénierie « maison » et française. Ce dernier a abouti à la création d’une société dont le chiffre d’affaires dépasse les 4 M€ toutes activités confondues.

Je suis encore convaincu 5 ans après avoir entrepris ce Projet que la France en particulier (et l’Europe en général) sera en légère récession pendant encore des dizaines d’années pour des raisons structurelles. En parallèle, les directives européennes et les réglementations françaises poussent régulièrement nos ingénieries à être plus performantes les plaçant comme les toutes premières dans le Monde notamment sur les questions environnementales.

C’est ainsi en toute logique que PHOSPHORIS à travers son projet d’entreprise PHOSPHORIS 2020 a développé ses deux savoir-faire à partir de sa zone naturelle, la FRANCE, et les a exporté dans des zones géographiques où le dynamisme économique est plus fort : avec la création de PHOSPHORIS MAROC comme une porte sur l’Afrique et les activités implantées à l’International en CHINE et en RUSSIE.

Cette année 2020 se résumera pour le Monde en un mot : COVID-19 et à ses conséquences économiques et sociales.

Certains grands groupes ont commencé à dégraisser en FRANCE par milliers : AIRBUS, RENAULT, IBM, NOKIA, DANONE… La filière CHR (Cafés-Hôtels-Restaurations) a été particulièrement touchée comme tous les secteurs liés au tourisme et à la culture.

Le niveau d’endettement du pays a dépassé par cette crise ce qu’il était possible d’imaginer auparavant et la dette créée au niveau des entreprises par les PGE (prêts garantis par l’Etat) ne pourra être remboursée que sur une très longue durée.

PHOSPHORIS a terminé son projet quinquennal PHOSPHORIS 2020 avec un premier confinement. Le télétravail a été mis en place et j’ai particulièrement apprécié l’engagement et le professionnalisme des Phosphoriens et Phosphoriennes qui sont restés disponibles et pro-actifs dans ce travail distant.

J’ai décidé que ce second confinement serait effectué en présentiel parce qu’il me semblait évident que ce qui avait été possible la première fois ne pouvait pas l’être une seconde fois. Il s’agissait à mes yeux de continuer à nous faire vivre, et cela n’était possible qu’ensemble avec des unités de lieux. Je tenais à remercier l’ensemble des collaborateurs qui ont suivi dans cette voie et qui se sont efforcés de respecter les gestes barrières sur les lieux de travail.

La facturation Clients a été évidemment fortement impactée : les études d’exécution parce que les chantiers sont restés fermés quelques mois et le métier QAI de MP FILTER parce que les usines ont été également fermées lors du premier confinement et qu’aujourd’hui pour les plus importantes suppriment des postes jusqu’à 25% des effectifs.

PHOSPHORIS s’est maintenue parce que nous avons su restés unis et bienveillants les uns pour les autres, et parce que la stratégie d’internationalisation du groupe a commencé à porter ses premiers fruits : Leroy Merlin, Saint Gobain et le concept de « Village Français » en RUSSIE et l’écoquartier de Wuhan en CHINE représentent des contrats qui ont compensé partiellement la perte d’activités en France sur 2020.

Il est fort probable qu’en RUSSIE nous puissions poursuivre avec ces 2 Clients et continuer à essaimer des « Villages français ». Il m’apparait également assez clair que 2021 sera l’année de la CHINE.

Le pays a été le seul pays au Monde à demeurer en croissance malgré la crise sanitaire. Nos dernières actions commerciales devraient nous faire traiter plusieurs opérations dans cet écoquartier franco-chinois, sur les voies vertes à Chengdu et une annexe de l’école de gastronomie française FERRANDI.

Je rappelle que l’Internationalisation de nos activités ne peut que se reposer sur la vente d’expertises, d’où l’importance de notre R&D intégrée et de nos référents HQE Internationaux, et doit être associée avec de l’Architecture et de l’Urbanisme afin d’être compétitifs.

PHOSPHORIS deviendra alors une société mondiale et bénéficiera de flux d’affaires venant de plusieurs zones souvent plus dynamiques que sa zone naturelle.

Le nouveau Projet d’Entreprises PHOSPHORIS 2025 s’articulera autour de nos expertises actuelles (Energie, QAI), autour d’expertises en développement (modélisation et économie circulaire notamment), et autour de nos spécificités que sont la R&D et l’association des Ingénieurs et des Architectes.

Depuis 3 ans, la société a fortement progressé sur ses savoir-faire mais n’a plus développé son chiffre d’affaires. Ce nouveau Projet 2025 devra être un projet commercial en France et à l’International.

Enfin, il permettra certainement à des Phosphoriens et Phosphoriennes de prendre des fonctions de direction et de responsabilités au sein du groupe, ce qui m’apparaitra être la plus belle des réussites du Projet !

Éric AUBSPIN